Genel

Marie, Tante Tentatrice 01

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Merhaba belik.club sex hikayeleri okuyucuları, derlediğimiz en büyük hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz.okuyup keyif almak ve sırılsıklam olmak işte tüm mesele bu.

Marie, Tante Tentatrice 01Marie avait chaud, trop chaud pour s’endormir en cette nuit du mois d’août.Comme chaque année, elle venait passer une semaine chez son frère dans le Sud Est. Une belle et grande maison ancienne, avec une grande piscine, ce qui s’avérait indispensable par de telles chaleurs. Cette année, elle était venue seule, sans ses deux enfants. Divorcée depuis quelques années déjà, elle arborait une quarantaine rayonnante. Elle savait mettre en valeur et profiter des charmes dont la nature l’avait doté, à savoir une silhouette fine, des seins encore fièrement dressés, aux tétons souvent durs et pointant à travers les hauts qu’elle portait sans soutien-gorge, consciente de l’effet érotique qu’elle provoquait ainsi. Mais ce qui attirait immédiatement l’attention lorsqu’on la rencontrait, c’était son visage: brune au cheveux mi-longs, un ovale parfait, des yeux bruns en amande surmontant de petites pommettes lui donnant un air légèrement slave, et surtout une bouche magnifique: grande, aux lèvres charnues et pleines, un sourire irrésistible. Son petit nez droit, légèrement retroussé achevait de lui donner un air mutin que beaucoup qualifieraient de salope.Une salope BCBG.Issue d’une famille de la vieille noblesse française, son éducation et une prestance naturelle lui confère une grande classe qui peut intimider beaucoup d’homme. Suite à son divorce, elle a rencontré discrètement plusieurs hommes. Et même un marié, après tout au diable les convenances, ce n’est plus son problème, et de connaître vaguement son épouse qu’elle rencontrait parfois à la sortie de l’école, elle du s’avouer que cela l’émoustillait un peu plus. Mais ces aventures étaient rarement des succès. Trop polis, pas assez originaux, ou bien imbus de leur petite personne, chacun de ses amants c’était vite révélé un peu pénible.Toujours est-il que cette nuit, elle a chaud, canlı bahis şirketleri une chaleur qu’elle ressent jusqu’au plus profond de son être. Ce n’est pas la mince nuisette de dentelle noire, s’arrêtant juste en haut de ses cuisses, qui lui donne chaud, mais elle loge au dernier étage de la grande maison, et la chaleur s’y accumule sous le toit. Elle décide d’aller prendre une douche froide. Elle sort de sa chambre et se dirige vers la salle de bain, et elle aperçoit une lueur bleutée sortant de la salle de jeu à l’extrémité du couloir. En s’approchant doucement, elle constate que la télévision est allumée et que la tête de son neveu Maxime dépasse du canapé. La porte de la pièce se trouvant dans son dos il ne pouvait voir sa tante, en revanche elle vit tout de suite que sur l’écran une fille suçait un sexe aux proportions impressionnantes!Hypnotisée par la scène se déroulant devant elle, Marie sentit son ventre s’humidifier instantanément. La chaleur, une période d’abstinence prolongée eurent raison de sa défiance à l’encontre des films pornos, et, presque malgré elle, elle s’approcha un peu. Elle constata aussi que Maxime se masturbait lentement, et son sexe dressé n’avait rien à envier à celui de l’écran!Elle avait constaté effectivement au bord de la piscine qu’il était plutôt baraqué pour ses 17 ans. Le rugby lui avait conféré une masse musculaire imposante, et il était à présent bien plus grand qu’elle. Bref un beau garçon, mais qu’elle ne voyait pas comme un mâle potentiel.Jusqu’à cet instant.Elle s’approcha encore sans réfléchir. Maxime sentit une présence et sursauta en tentant comiquement de cacher sa virilité dressée. Marie sourit devant sa confusion. Elle se campa devant lui, les mains sur les hanches, les jambes légèrement écartée dans une attitude qui se voulait sévère. Elle savait pertinemment que sa courte nuisette canlı kaçak iddaa ne cachait absolument pas son sexe épilé aux yeux de l’adolescent affalé dans le canapé.Elle vit tout de suite le regard de Maxime se fixer à cet endroit. Cela la fit mouiller encore plus. Les gémissement de l’actrice du porno ajoutaient une tension sexuelle encore plus grande à la situation, si tant est qu’il y en eu besoin…Marie se coula à coté de lui sur le canapé, un doigt sur ses lèvres, – Chut Antoine, ce n’est pas grave, j’ai aussi envie de le regarder ce film…Le garçon n’en revenait pas, partagé entre la gène et l’étonnement, mais cet instant vite passé, il commença à être très troublé par la présence de sa tante sur laquelle il fantasme depuis quelques années. La situation, sa nuisette transparente à travers laquelle il apercevait ses seins pointus aux tétons sombres et surtout son sexe épilé qu’elle exhibait sans aucune pudeur, le refit bander aussi sec.Autant par envie que par défi il reprit lentement sa masturbation, sous le regard de Marie, qui elle aussi commence à se caresser.Sur l’écran la fille continue à dévorer son partenaire.-il s’appelle comment ce film, demande t’elle dans un souffle-” Nymphos sodomisées”, je crois…- Elle doit être en train de le mettre en condition alors…- Y’a des chances oui.La conversation murmurée prenait un tour très sensuel, Marie pressait ses seins contre l’épaule du jeune homme dont elle sentait les mouvements saccadés, elle lui glissa à l’oreille :-j’ai envie de te mettre en condition moi aussi…Antoine aussi avait très envie, Marie était un de ses fantasmes récurant, combien de fois il s’était masturbé en pensant à elle! Mais la maintenant elle était en train de s’offrir, et rien au monde ne l’empêcherai de réaliser son fantasme. Elle tend la main et écarte les doigts du garçon pour les remplacer avec les canlı kaçak bahis siens. Le sexe est brûlant, dur, elle plonge dessus l’engloutissant dans un soupir. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait eu entre les mains une aussi belle queue. Sentir ce membre dur comme de l’acier dans sa bouche l’excite énormément. Elle a toujours aimé cette sensation depuis la première pipe qu’elle à faite alors qu’elle avait à peine 14 ans, à un de ses cousins. Elle le suce comme une vrai pute, avec autant de gourmandise que l’actrice porno, Antoine en profite pour découvrir le corps de Marie. Il caresse les seins durs, roule les pointes turgescentes entre ses doigts, puis descend vers le sexe qu’il explore également. Marie s’ouvre à ses doigts fébriles, se gave de cette superbe bite qui palpite de plus en plus, et enfin il jouit rapidement au fond de sa gorgeSur l’écran la fille se fait sodomiser violemment, un peu repue, mais pas totalement satisfaite, Marie branle doucement la queue de son jeune neveu qui reprend vigueur. Perverse avec un petit sourire coquin elle lui dit:- Je me demande si c’est moi qui te fait bander ou si c’est le film …puis elle se lève brusquement et quitte la pièce.Antoine encore assommé par sa jouissance ce demande si il n’a pas rêvé, mais non, il sent encore les lèvres serrées autour de sa queue, son sperme gicler, aspiré par cette bouche goulue. La fille sur l’écran se fait vraiment défoncer, et il a encore envie de profiter du corps offert de la femme qu’il vient de découvrir. Bandant comme un taureau, il éteint la télé, se lève et se dirige vers la chambre de Marie, décidé à prendre son plaisir. Il ouvre la porte et la vois allongée sur le ventre sur son lit, sa nuisette relevé découvrant son cul qu’elle cambre instinctivement en entendant le garçon s’approcher. Elle sent le mâle approcher elle attend avec impatience qu’il l’a prenne, avec une, finalement, bien excitante appréhension aussi car, les images de la fille sodomisée sont restées collées sur sa rétine et elle se demande si Antoine va lui faire la même chose. Elle a peur que vu la taille de son engin cela ne soit douloureux.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir