Genel

Soumise au directeur de mon mari Partie 3

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Merhaba belik.club porno sex hikayeleri okuyucuları,derlediğimiz en büyük hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz.Aradığınız tüm hikayeler burada

Soumise au directeur de mon mari Partie 3Soumise au directeur de mon mari Partie 3Apres la nuit passer avec ma fille et Brandon, je dois me préparer car la voiture de Gustave va arriver dans une heure, il ne m’ont pas donner d’informations sur ce que je devais mettre, donc je m’habille sexy, porte-jarretelles et dessous coquins, un petite robe légère bleu avec des petites fleur, le tissus est très fin et le vent passe dessous et me rafraîchit mon cul de salope. Jenny est parti avec Brandon, il reviennent dimanche soir, comme moi, voilà la limousine, je suis seule pendant une demi-heure et on arrive à la villa, Gustave vient m’accueillir en peignoir, une fois rentré, il me fait faire le tour du propriétaire, jusqu’à ma chambre, la maison est génial et tout est très beau.«on va dans la piscine, tu nous rejoint»«je ne savais pas, j’ai pas de maillot !»«ça tombe bien, on est tous à poils !»«tous, qui est la ?» «Jean et un ami» «il est au courant que je viens ?» «en faite tu es le clous du spectacle, on est tous là pour toi» «pour moi ou mon cul ?» Il rit et laisse tomber son peignoir, il est nu, il sort par l’arrière et plonge dans la piscine, je met un peu de temps pour quitter mes vêtements, je plie tout et range soigneusement, c’est la première fois que je vais renter toute propre.Je rejoins mes hôtes et ils me sifflent tous quand j’apparais nue au bord de l’eau, l’ami de Gustave c’est un manager de stars, il gère leurs calendrier et organise les déplacements des stars, les moyens de transports, les billets d’avion, les chambres d’hôtel, tout quoi, à oui je vous ai pas dis, c’est un black, il doit passer beaucoup de temps dans les salles de musculation, car ses pectos et ses abdos sont a tomber, ses cuisses sont bien musclé aussi, je me réjouis de le voir hors de l’eau, pour vois sa queue, il me demande de les rejoindre dans l’eau.«va y plonge !»«j’ai pas envie de mouiller mes cheveux et mon maquillage ne tiendra pas le coups dans l’eau»Melbourne vient au bord et me tend ses bras, je m’approche de lui et il me prend sous mes bras et me fait descendre dans l’eau délicatement, mon corps glisse contre le sien, je pose mes mains sur son torse et il est vraiment bien musclé, dans ma descende, je sens sa queue contre moi, son gland touche mon genou et il est plus grand que moi, sa queue doit faire plus de trente centimètres, je nage un peu pour me rafraîchir, il fait chaud et ses trois hommes pour moi toute seule, une chaleur dans mon ventre me dit que je vais passer un bon moment, j’ai été impolie, car je n’ai dis bonjour à personnes, Gustave me le fait remarquer, ils sont tout les trois devant moi, ils s’approchent jusqu’à être contre moi, leurs mains sont sur moi, j’embrasse leurs bouche langoureusement, ils me caressent les seins, des doigts fouillent ma chatte, je suis sur que c’est Melbourne, je suis soulevé hors de l’eau, ses mains sous mes fesses, il me maintient au raz de l’eau sa bouche se pose sur ma chatte et il suce mon clito, Jean et Gustave me soutiennent sous mes épaule, Gustave m’embrasse sur la bouche et Jean me suce les tétons, je sens que ça ma être chaud se week-end, ils me font bien jouir, Melbourne sait vraiment bien se servir de sa langue, ils avance vers le petit bassin, un matelas gonflable flotte sur l’eau, ils me dépose dessus, je flotte à la bonne hauteur, ils sont débout et leurs queues est à portée de ma bouche et de ma chatte, Gustave fait tourner le matelas dans sa direction, il me met sa queue dans ma chatte, je peux enfin admirer la matraque du black, elle est gigantesque, il ne fait aucun doute que je vais la sentir passer, il la pose sur mon sein, le poids de ce morceau de chair est considérable, je pense qu’il y a un kilo de bite, je la prends en main et tire dessus pour me rapprocher, il me sourit quand je lèche son gland, il est un peu plus grosse que celui de mon beau-fils, mais je ne me décourage pas, je fais entrer le gland dans ma bouche, ma langue tourne autour, il tient ma tête et la fait pivoter en arrière, comme le ferait un secouriste pour m’intubé, son membre rentre dans ma bouche, son gland passe dans ma trachée, il s’agrippe à ma tête pour me baiser la bouche et comme Gustave me baise, le matelas glisse sur l’eau, d’un coté j’ai une queue qui s’enfonce dans ma chatte et de l’autre, une queue énorme me défonce la gorge, Gustave grogne, il est très excité et je sens son sperme couler en moi, son sexe sort et il continue de gicler sur mon ventre, Melbourne à vu que ma chatte était libre, il me fait descendre mon cul sous l’eau pour le laver du sperme de Gustave, il saisit mes jambes et les écartées le plus possible, les étirements de mes leçons de danse sont loin, et ça tire dans mes cuisses, il pose sa queue sur mon ventre, pour me montre jusqu’où il va venir en moi, ses couilles sur mon clito et son gland à quelques millimètre de mon nombril, elle est grosse comme mon bras, il tapote mon clito avec son gland, il est lourd, il crache sur son gland et étale sa mouille avec ses doigts, il le met sur mes petites lèvres et pousse, son gland est entré et mes chair sont écartées au maximum, je n’ai jamais ressenti ça avant, mais à mon grand étonnement, il est entré et commence des va et vient, Jean a mit sa queue dans ma bouche et je le suce, je soulève sa queue pour lécher ses couilles, sa grosse queue durcit, elle a l’air si dérisoire à coté de celle de Melbourne, mais les deux hommes ont une idée en tête, je vois leurs sourire et leurs mouvements de tête pour se dire on y va ! Melbourne me prend dans ses bras, je suis toujours empalé sur sa queue, qui s’enfonce au fond de moi aider par mon propre poids, il avance jusqu’à une serviette au sol et se couche dessus, mes genoux sont posé de chaque coté de son bassin et ses mains sur mon cul me fait monter et descendre sur sa queue, Jean illegal bahis est venu derrière moi, il met son gland sur mon anus, c’est se que je craignais, je vais être prise en double par deux grosses queues, il ne manquerait plus que celle de Brandon dans ma bouche et les trois plus grosses queues que je connais serait en moi, mais avec ses deux là, je vais déjà déguster, je le sens étiré mon anus pour m’enculer, je le sens pénètre en moi, Melbourne c’est arrêté le temps de laisser, Jean me pénètre complètement, par-derrière on dit qu’on gagne cinq centimètres, ils se disent que leurs queues doit arriver au même endroit en moi, et la fine parois qui sépare mon vagin de mes intestins leurs permet de sentir la queue l’un de l’autre, moi je suis au anges, mon plaisir est totale, je jouis et ma chatte et mon cul sont en feu, je ne vois qu’une chose pour l’éteindre c’est leurs spermes, mais il va me falloir de la patiences pour l’avoir en moi, ils comptent bien me baiser un bon moment, ils y vont lentement en changeant de rythme et de profondeur des fois c’est Jean dans mon cul qui s’enfonce jusqu’au couilles et Melbourne qui reste dans l’entrée, puis ils inversent et c’est le pied totale, ils me baisent en alternance maintenant et peut importe la queue, il y en à toujours une qui s’enfonce en moi pour me faire jouir, mon orgasme me prend dans mes tripes, mes deux baiseurs commencent à faiblir, leurs commentaires sur moi sont plus crus, ils s’encouragent pour aller encore plus loin, mais je crispe mes muscles vaginaux et mon sphincter anal, leurs grosses queues sont bien à l’étroit dans mes trous. «oh putain c’est trop bon, je jouis» «oui moi aussi !»Leurs semences inonde mes conduits, je pensais que leurs spermes allaient éteindre le feu dans mon ventre, mais au contraire, c’est chaud et déclenche dans mon ventre une source de chaleur supplémentaire, je hurle de plaisir « OH OUI C’EST BON, JE JOUIS, JE JOUIS, OH C’EST BON !!! » il se sont vider en moi, pour les remerciés de m’avoir donner autant de plaisir, je suce leurs grosses queues, que je débarrasse de leurs spermes.Je les abandonne un moment pou
r aller prendre une douche, Gustave me rejoins quelques minutes plus tard, il me frotte les seins et il bande déjà.«mon salaud tu en veux encore ?» «on t’as pas dit, mais on à prit tout les trois du viagra, enfin un dérivé, ce fait pas bander pendant des heures, mais des qu’on a envie ou qu’on est un peu excité, on bande et Melbourne a apporté un gel au téflon et nos queue glisse toute seule dans ta chatte, c’est un truc pour les nageurs pour qu’ils glisse dans l’eau» Je pense que je vais passer un bon week-end, avec sa main, il glisse sa queue dans mon vagin, il me prend par les seins et me baiser en levrette, l’eau de la douche coule sur nous, sa queue fouille mon ventre et je jouis à nouveau, il va de plus en plus vite, il a lâché mes seins pour s’agripper à mes hanches, il a une bien meilleure prise pour s’enfoncer plus fort en moi, mes seins balancent maintenant au rythme de ses coups de queue dans ma chatte, il grogne et sort sa queue pour éjaculer sur la fesses, la quantité de sperme est impressionnante, mais elle disparaît sous le jet d’eau, toute ses activités mon donner faim, je descend dans la cuisine, dans le frigo un plateau avec des sandwichs déjà préparé et un deuxième avec de la charcuteries, plus bas un troisième avec des sandwichs avec du sucrer, je reste penchée un instant pour choisir, et quelqu’un derrière moi enfonce sa queue dans ma chatte, vu la taille ça doit être Melbourne, tiens mange ça me dit il, il me tient le cul et me baise allègrement, sa grosse queue me défonce la chatte, j’avais à peine mordu dans ma miche, j’essaye de continue de manger, mais quand on se fait tringler comme une chienne, c’est pas facile, surtout que je sens le plaisir monter en moi, il ne lui à fallut que quelque minute pour me faire jouir, il me met contre la table, un pied au sol et l’autre jambe, il la prise sous son bras, dans cette position, ma chatte est bien ouverte et sa queue est rentré sans problème, ses coups de bassin me soulève de plusieurs centimètres et je dois bien me tenir pour ne pas tomber, mais il a mit ses mains sur moi, une dans mon dos et l’autre sous mes seins, je le sens aller et venir en moi, mes cris de jouissance on attire Jean, qui nous regarde en se branlant, il attends son tour, Melbourne me baise et je suis secouer dans tout les sens, ses couilles frappe ma cuisse, elles sont gonflées, il gémit et grogne.«je vais jouir !» Il me fait m’agenouiller et sa main coulisse sur sa queue, l’autre main tient ma tête et arrière et dans la bonne position pour prendre son sperme dans ma figure, il éjacule, son sperme coule sur mon visage, trois longues giclées balafre mon visage et son gland dégoulinant rentre entre mes lèvres pour se faire nettoyer, je me délecte de son jus, je passe ma langue sur mes lèvres pour récolter le sperme qu’il a mit sur mon visage, mon doigt fait glisser ce nectar jusque dans ma bouche, Jean à retenu la position que Melbourne avait et il prend ma jambe sur son coude et met sa grosse queue dans mon vagin, une main sur ma fesses et l’autre agripper à mes seins, il me baise violement, il veux en finir vite et se vider les couilles, quand se sera fait ils auront tous jouit deux fois en moi, comme Melbourne, il me fait mettre à genoux et se branle au-dessus de ma tête, mais quand il sent son sperme venir, il m’enfonce sa queue dans la bouche, son sperme coule directement dans ma gorge, je déglutit pour avaler chaque giclées, j’ai remplit mon rôle de sac à foutre, tout le monde est dans la cuisine et on mange, cette fois sans se faire baiser.«alors Sarah tu t’amuses bien ?» «oui, et vous ?» Ils sourient, Jean propose un jeu, poker mais pas de strip-tease, comme on est déjà à poils, illegal bahis siteleri celui qui gagne peut faire ce qu’il veut de moi. «et si c’est moi qui gagne ?» «on te baise tous» Dans tout les cas je me fais baiser, mais l’idée me plaît, on s’installe à la table, je ne connais pas bien les règles mais ils me disent que c’est simple, le premier tour de table est pour Melbourne, c’est lui qui gagne, pour faire plus vite et que ça ne dure pas trop, il me demande de sucer sa queue, je lui fais une fellation, il bande bien, deux à trois minutes, puis on se remet à table, la deuxième marche est pour Gustave, il veut me lécher la chatte, je m’assieds sur la table devant lui, le compas de mes jambes bien ouvert, ma chatte moite d’excitation lui est offerte, sa langue fouille ma fente, c’est très bon, mes seins pointe d’excitation, deux à trois minutes et on se remet à table, la troisième manche c’est Melbourne qui gagne encore, il veut que je vienne sur lui et m’empaler sur sa queue jusqu’à la fin de la manche suivante, la quatrième manche c’est Jean qui gagne, il veut me la mettre dans le cul, c’est sur lui que je viens m’assoir, je fais aller mon cul sur lui, la manche suivante, Jean et Gustave sont à égalité, il paraît que ça arrive, ils veulent passer chaqu’un leurs tour dans ma chatte, je suis penché sur la table et Gustave vient me baiser en levrette, quand ma chatte est bien trempée, il se retire et laisse sa place à Jean, il enfonce sa grosse queue dans ma chatte et me baiser un petit moment, quand il se retire, je suis déçue, on fait encore plusieurs partie ou chaqu’un gagne le droite de m’utiliser, ils s’en donnent à cœur joie mon cul, ma chatte et ma bouche reçoit leurs queues les une après les autres, je suis excité comme une puce, ses hommes vont me faire devenir dingue, vu le nombre de parties perdues pour moi je désespère de gagner une fois, et mon désire de gagner arrive en fin, les cartes me sont favorable et je gagne, je veux qu’on monte en chambre et que vous me baisiez tout les trois en même temps, je ne sais pas pourquoi, ils s’attendaient à mon souhait, Melbourne me porte dans ses bras et me dépose sur le lit, les trois hommes s’occupent de moi, Gustave me lèche la chatte, Melbourne me suce les seins et Jean à mit sa queue dans ma bouche, ils recommencent leurs petits jeu de me baiser quelques minutes et de céder la place au suivant, moi je reçoit leurs queues et ça me convient, voilà qu’ils décide de me prendre à plusieurs, je suis un objet entre leurs mains, ça me plaît, je jouis et pour moi, il n’y à que ça qui compte, ça fait une demi-heure qu’ils me baiser comme une chienne, ils m’ont mit à quatre pattes et viennent dans ma chatte me baiser en levrette, ça tire sur mes cheveux, pour me baiser ou ça s’agrippe à mes hanches pour s’enfoncer plus fort, Melbourne me retourne sur le dos, il me lève une jambe, il est à califourchon sur l’autre jambe et sa queue s’enfonce en moi, il est agrippé à ma cuisse et me prend sauvagement, Jean n’en peut plus d’attendre, il vient éjaculer sur mes seins et sur mon visage, mon baiseur se retire pour jouir sur mon ventre, il reste Gustave, il met mon cul au bord du lit, mes jambes relevée et replier sur mon ventre, mon cul est bien relevé et à bonne hauteur pour recevoir sa queue, il m’encule, il s’agrippe à mes épaules pour me maintenir et s’enfonce dans mon cul, il grogne et jouit, son spermes gicle dans mon cul, ils sont crevés, apparemment je les ai épuisés, ils me laisse sur le lit et vont se coucher dans leur chambre, je suis bien satisfaite de ma journée, ils m’ont vraiment bien baiser et je m’endort avec des souvenir plein la tête, cette nuit ils viennent me rejoindre pour me baiser une dernière fois, mais chaqu’un leur tour et séparément, tout ça avant que je rentre chez moi, le matin au déjeuner, ils me demandent une dernière chose, ils me font mettre à genoux et se branle sur mon visage, les glands passe dans ma bouche pour se faire sucer, Gustave est le premier à jouir et éjaculer dans ma bouche, suivit de Melbourne, lui aussi éjacule dans ma bouche ça coule sur mes seins, Jean est dans mon dos, il éjacule dans mes cheveux et je tourne la tête pour prendre sa queue en bouche, ils viennent m’embrasser, une dernière douche et je remet mes
vêtements pour rentrer, la limousine me dépose chez moi, Jenny et Brandon sont sur le devant, ils attendent impatiemment.«maman t’était ou ?» «une réunion avec le directeur de ton père» «un samedi et tu travail la nuit aussi ?»«ma parole, c’est que je dois te rendre des comptes, tu es plus curieuse que ton père» «maman un week-end entier me prend pas pour une gourde, t’es qu’une petite employé, ça passe pas son temps en réunion les week-end» «ben non, mais j’ai eu une promotion, je suis secrétaire de direction, je vais suivre le patron de ton père dans ses déplacement, j’aurais une voiture de direction, un téléphone professionnel et un salaire plus élevé que ton père»«putain maman comment t’as fais ca ?»« ben, Juliette sa secrétaire est enceinte, elle ne peut plus l’accompagner dans ses déplacements et pour sont dernier contrat, qu’il a décroché grâce à moi, j’ai des atouts qu’un homme n’a pas et mes idées lui plaisent beaucoup» «papa va être jaloux, il a toujours voulus une voiture et il ne l’a jamais eu» «tu as changé ta façon de t’habiller» «oui un peu, je dois séduire les personnes avec qui je travaille tout les jours, dans ce monde là, l’image es très importante» «séduire, tu dois coucher ?» «bien sûr que non, c’est une image, on ne fait pas une partouze dans son bureau, et si on allait fêter ça !»«d’accord» Brandon nous emmène en ville dans sa voiture, et je leur paye un resto, on soupe ensemble et l’ambiance est sympa, le patron nous paye un verre, c’est un copain de Brandon, il fait de drôles d’allusions canlı bahis siteleri et je me demande si il n’est pas au courant de certaine chose, mais bon je fais comme si je n’avais rien entendu, au retour Brandon n’arrête pas de me regarder dans le retro, il me sourit et je vois dans ses yeux qu’il me prépare quelque chose, on rentre il est tard et demain c’est lundi, une nouvelle semaine recommence, je vais me coucher et les enfants vont dans la chambre de Jenny, je l’entend gémir, Brandon doit lui faire son affaire, je suis content qu’elle ne me parle plus de baiser à trois, car j’ai un peu peur que Brandon, prenne ses aise avec moi, et Charles n’apprécierait pas trop, je dors du sommeil du juste éreinté par ma journée d’hier, mes trois baiseur s’en sont donner à cœur joie, mais au milieu de la nuit, quelqu’un c’est glisser dans mon lit, il est venu se coller à moi, vu qu’il met sa queue en érection entre mes fesses et s’enfonce dans ma chatte, je penche pour Brandon. «ça va pas non, qu’est-ce que tu fais la»«j’en peux plus Sarah, depuis l’autre jour je n’arrête plus de penser à toi» «mais Brandon, tu es avec ma fille et je suis marié» «justement, tu as intérêt à faire tout ce que je veux !» «BRANDON !» «t’inquiète je reste avec ta fille, c’est juste ton cul que je veux !» «non s’il te plait ne fait pas ça» «dit moi que t’aimes pas d’avoir ma queue dans ta chatte» «et ma fille, elle fait quoi ?» «elle dort, mais elle m’en parle trop, si elle nous voit, elle viendra nous rejoindre !» «quoi ?» «elle a trop kiffé quand tu lui as bouffé sa chatte» Il est la derrière moi, il n’a pas arrête de me baiser sur le temps qu’on parlait, sa queue me remplit bien la chatte, et je mouille, je me laisse faire, comme à mon habitude.«tu as dis quoi à ton pote au resto ?»«je lui ai raconté, notre baise à trois»«t’as pas fait ça ?» «si pourquoi» «il t’es pas venu à l’idée qu’il va en parler à d’autres ?» «non c’est mon meilleur pote, j’ai prévu d’emmener Jenny on fera un plan à trois» «tu vas pas le laisser baiser ma fille ?» «sinon tu prends sa place !» «salaud, j’obéis, ou tu entraîne ma fille la dedans !» «t’as tout compris, mais pour une salope comme toi c’est rien du tout !» «comment une salope !» «je t’ai vu aller dans ce sex-shop et en sortir habillé comme une pute, pour retourner au boulot» «tu vas faire quoi ?» «t’emmener voir mon pote, et te baiser avec lui» «tu promets de ne pas y emmener ma fille ?» «oui !» «quand ?» «demain soir, ton mari rentre mardi, et ta fille est occuper le lundi soir»«salaud, t’avait tout prévu !» Il prend mon sein et me baise un bon quart d’heure, il me met sur le ventre et sa grosse queue rentre entre mes fesses et trouve ma chatte trempée, encore quelques va et vient, et il jouit dans mon vagin. Me voilà prise au piège par mon beau-fils, je préfère que ce soit moi qu’il emmène chez son pote, que ma pauvre fille, ma journée au boulot me paraît bien longue, la pipe du matin chez Gustave et la baise dans mon bureau avec Jean, en fin de journée j’ai droit à une double dans le bureau de Gustave, j’ai ma nouvelle voiture, une belle BMW blanche, je rentre et Brandon m’attend déjà sur le seuil de la porte, il monte avec moi dans ma voiture et on roule vers le resto de son pote, le mec nous attendait, on monte à l’étage dans son appartement, et déjà dans les escaliers, ils me foute la main au cul, Brandon m’enfonce ses doigts dans ma chatte, comme pour montrer à son pote l’emprise qu’il a sur moi, mais je laisse couler, je suis la pour baiser et sauver ma fille, ils me mettent à genoux et le pote de Brandon, Daniel me fourre sa queue en bouche, Brandon derrière moi me déshabille, il reste derrière et ses mains me caresse les seins et se glisse entre mes fesses pour enfoncer ses doigts dans mon vagin, il se lève et vient a coté de son pote, je les suce l’un après l’autre, quand ils bande bien, Daniel vient derrière moi et relève mon cul pour me prendre en levrette, il y va fort, Brandon aussi me défonce la bouche, on dirait qu’ils veulent me punir ou quelque chose comme ça, après être passé plusieurs fois chaqu’un leurs tour dans mon vagin, ils veulent me baiser en double, c’est Brandon qui se couche et me baise la chatte et Daniel derrière moi, met son gland dans mon cul, ils coulissent tout les deux en moi, ils me lancent des commentaires graveleux, sale pute, on va te défoncer le cul, Daniel me dit qu’il est content de me baiser comme une chienne, Brandon me pince les seins et tire sur mes tétons, Brandon se relève.«je veux jouir dans ta gueule sale pute !»«oui, c’est une grosse salope, elle est bien mieux que la petite pute de l’autre fois, elle voulait se faire baiser en double pour découvrir ce que ça faisait de ce faire enculer et elle a été servie, ha ha ha !» «salauds c’est ma fille que vous avez baiser !» «oui, ben on sait de qui elle tient, on va en faire une petite pute qui aime se faite enculer par des grosses queues de blacks»«non pitié, tu avais promis !» «j’ai promis de ne pas l’emmener ici !»« si tu ne veux pas qu’on l’emmène voir des blacks, c’est toi qui t’y colle !» «ils vont adorer défoncer ton cul de petite bourgeoise et éjaculer dans ta gueule !» «on m’emmènerait bien dans la cité, après un petit gangbang, elle ferait un record de pipes !» «oh oui, on lui fera sucer tout les hommes de la cité» Me voilà cuite, déjà qu’ils me défonce sans vergogne, ils vont en plus m’humilier dans une cave de cité, je suis vraiment tombé bien bas, ils se branlent sur mon visage et éjacule sur moi, ils me couvrent de leurs spermes et je dois sucer leurs queues, Daniel dit à Brandon.«tu me l’as ramène quand tu veux !»«oui et toi vois quand c’est possible pour la cité !» C’est parti, ils vont faire de moi ce qu’ils veulent et je dois leurs obéir sinon c’est ma fille qui va payer, je ramène Brandon chez lui avant de rentrer, Jenny est rentré aussi, on dîne ensemble, elle me trouve taiseuse. «maman, t’as un problème ?» «non ça va» Je n’oserais jamais lui dire la vérité, mais je me met à pleurer, elle me prend dans ses bras pour me consoler.A bientôt…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir