Genel

Trainé en laisse…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Merhaba belik.club hikaye okuyucuları birbirinden azdırıcı hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz okuyun ve ve yorumunuzu bırakın

Trainé en laisse…03/12/2013 : Ce soir j’avais très envie d’honorer miss Betty de caresses et pour la fin de soirée j’avais pensé me mettre à ses pieds, nu et muni de quelques accessoires. Il y a quelques temps j’avais retrouvé par hasard dans le placard de la chambre, une jolie laisse en métal avec une poignée en cuir achetée à l’origine pour notre chien. Faute de longueur nécessaire, elle avait vite été remisée et j’en avais oublié l’existence. Après avoir remis la main dessus, l’idée de l’adjoindre à nos jeux paraissait évidente et du coup elle trouva sa place légitime dans le coffre à jouets. J’avais prévu de me présenter à maitresse en portant juste une paire de bas résilles, le plug medium size que j’avais déjà introduit quelques heures auparavant et qui avait depuis bien pris sa place. Il ne me gênait pas du tout et j’imaginais bien le garder au moins toute la durée de nos jeux. Pour compléter ma tenue, l’accessoire idéal était bien évidemment la laisse que je comptais accrocher au cadenas de ma cage, afin de permettre à miss Betty de me diriger au gré de ses désirs.Tout se déroulait comme prévu jusqu’au moment où maitresse décida d’aller promener le chien. Alors que je finissais tranquillement de boire mon thé et fumer une cigarette, elle me dit : « va te déshabiller dans la chambre ». Sur le coup je failli m’esclaffer tellement je ne m’attendais pas à cet ordre mais j’accélérera le mouvement pour m’exécuter sans trainer. Ne portant qu’un jogging ce fut vite fait et je retrouva miss Betty dans le salon. Une fois revenu, elle me dit de m’assoir dans le fauteuil, ce que je fit pendant qu’elle allait à son tour dans la chambre. A son retour, elle se plaça derrière moi et s’attela à me mettre mon collier canlı bahis şirketleri en cuir autour du cou. Ceci fait, Miss Betty y accrocha la laisse, ajusta le collier et passa ensuite la poignée en cuir autour de mon pied. La jambe à moitié repliée, je n’avais que peu de loisir de changer de position sans tirer sur la laisse. Miss Betty enfila ensuite son manteau et avant de s’éclipser me lança: « tu ne bouge pas ».J’avoue que son initiative inattendue commençait à me troubler particulièrement. J’avais replié mes deux jambes sur le coussin du canapé pour plus de confort, les cuisses entrouvertes et cette position accentuait la pénétration du plug dans mon fondement. J’en ressentais la pression sur ma prostate gonflée d’une dizaine de jours d’abstinence et par moments, j’avais l’impression comme dans un état second, que j’allais me vider par moi-même sans rien faire. Les contractions de mon anus autour du plug s’accentuaient et je sentais le plaisir monter.La promenade du chien qui ne durait d’ordinaire qu’une dizaine de minutes semblait s’éterniser et n’ayant pas regardé l’heure du départ de miss Betty, je ne savais pas si c’était les minutes qui s’égrenaient trop lentement où si c’était maitresse qui me laissait mariner à mon sort.Peu après je les entendit arriver et la porte s’ouvrir. Après s’être déshabillée, Miss Betty revint me voir et commença à prendre quelques clichés. Puis elle me fit quitter le fauteuil pour me faire mettre à quatre pattes sur le tapis, la laisse toujours attachée à mon pied et continua ses prises de vues. Elle me fit remarquer d’un air contenté le plug qui trônait au milieu de mon cul et qu’elle n’avait pas aperçue lorsque j’étais assis.Les yeux clos, je l’entendis poser canlı kaçak iddaa l’appareil photo sur le bar et partir dans la chambre. Quand elle revint, miss Betty enleva la poignée de la laisse de mon pied, l’a prise en main et commença à me tirer à quatre pattes vers la chambre. A ce moment, un très fort sentiment de soumission et d’appartenance m’a envahi…Maitresse me trainait en laisse.Arrivés dans la chambre, elle me fit me relever et m’ordonna de m’allonger sur le lit, les pieds à la tête et sur le dos, sur lequel était disposé une alèse jetable. Malgré que ces dernières servent en général lorsque maitresse m’encule, je n’était pas encore fixé ni sur mon sort ni sur celui de l’alèse. Miss Betty commença alors à jouer avec ma cage, mais s’en désintéressant rapidement, elle vint s’agenouiller le sexe au dessus de mon visage. Le sexe de maitresse était chaud et humide et je pouvais en sentir toutes les odeurs. Je commença à m’enivrer de son parfum me frottant le visage sur son vagin. Alors que je pensais que j’allais pouvoir donner son plaisir à maitresse avec ma langue, elle se releva pour mieux se placer et je compris très vite où elle voulait en venir. J’ouvris alors grand la bouche en me collant à son sexe, comme pour lui faire comprendre que j’étais prêt à ce qu’elle libère sa miction. Cela ne se fit pas attendre et après avoir ressenti une légère contraction de son sexe, un premier jet commença à remplir ma bouche. Son urine était douce à boire et j’avalais le nectar que miss Betty m’offrait au fur et à mesure qu’il coulait de sa source par petits jets, ne voulant surtout pas en perdre une goutte. Lorsqu’elle eu fini, maitresse me demanda si je l’avais bien nettoyée. M’ayant devancée, je ne répondit canlı kaçak bahis pas et m’activa à réparer mon oubli avec ma langue. Miss Betty me fit ensuite me tourner sur le lit, toujours sur le dos et en ayant les cuisses écartées, ma cage bien à sa vue et à la portée de ses mains. Elle se plaça devant moi et commença à jouer avec ma cage ainsi qu’avec mes couilles, j’étais son objet et m’abandonnai à ses mains, occupé à me titiller les tétons. A deux jours près, cela fait bientôt un mois que je suis encagé et malgré que maitresse m’ai donné l’autorisation de me vider par deux fois, j’étais pour le moins sensible à ses caresses, gonflé comme j’étais dans ma cage. Le plug quand à lui ne se faisait pas oublier non plus, se faisant remarquer par sa présence alors que j’ondulais le bassin sous les attouchements de miss Betty. Les choses se compliquèrent lorsqu’elle se concentra sur mon périnée et sur la base de mes testicules en imprimant de sa main un mouvement proche de la masturbation. Je me mis alors à accompagner ses mouvements avec mes hanches dans un simulacre de coït et l’hypothétique espoir d’un semblant d’orgasme. Je sentais sa main qui venait butter contre mes couilles gonflées et écarlates à chaque ondulation de mon corps, ce qui accentuait mon excitation tout en y apportant une sensation de douleur si délicieuse. Etait-ce la pression exercée par le plug sur ma prostate, le coït virtuel que je mimais un peu à la manière d’un chien ou peut-être un peu des deux, me donnait l’impression de pouvoir dépasser le point de non retour et d’arriver à éjaculer malgré ma cage. Peut-être aurais-ce été sans plaisir, mais sur le moment cela aurait été sans importance, une vidange basique m’ayant grandement satisfait. Je commençai à me trouver dans un état outre l’évidente excitation, qui dérivait lentement vers des sensations que j’avoue ne découvrir malgré mon petit passé D/s, que depuis peu et cela grâce à l’aide et à l’amour de miss Betty.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir