Genel

Une journée très chaude… Partie 5

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Merhaba belik.club porno sex hikayeleri okuyucuları,derlediğimiz en büyük hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz.Aradığınız tüm hikayeler burada

Une journée très chaude… Partie 5Chloé est restée sur le sable et Arnaud n’a pas très envie de se mouiller. Luce m’a fait promettre de la laisser prendre son temps avant de se plonger dans l’eau et m’a suivi. Je n’ai pas été surprise de voir Luce s’écarter plus encore que moi face aux deux jeunes hommes. Ils doivent avoisiner l’âge de Chloé, dans le début de la trentaine et ils n’ont pas boudé leur plaisir. Les yeux rivés sur nous, assises et écartées face à eux et certainement également sur Chloé allongée. La jeune femme a réellement envie de s’exhiber. Il semble qu’elle en éprouve un grand plaisir. L’idée devait faire son chemin depuis un bon moment pour qu’elle se lâche aussi vite.Elle barbotte à mes côtés en me racontant ce qu’elle a éprouvé depuis notre arrivée. En fait, elle n’a pas cessé de mouiller sans trop savoir pourquoi une fois qu’e nous étions nues Chloé et moi, ensuite elle n’avait qu’une envie… Celle de nous imiter, d’exciter Arnaud d’abord en imaginant qu’elle nous excitait nous aussi. Finalement elle s’est jeté à l’eau au propre comme au figuré et ne le regrettait pas. Tout ce que nous avons fait l’a excitée mais quand Arnaud l’a prise devant nous et devant les autres voyeurs, elle a cru en défaillir de honte et de plaisir mêlés. – Surtout quand il m’a sodomisée…Luce a dit cela avec un rire gêné. Elle a froid et je lui dis que nous allons sortir rejoindre les autres. Elle sourit en répondant qu’elle va certainement mouiller de se balader nue devant les hommes que nous croiseront avant de regagner notre place.Les deux voyeurs qui ont osé se rapprocher à une dizaine de mètres de notre groupe sont là. Luce balbutie quelque chose et cela me fait rire. Je lui dis qu’ils ne vont pas nous manger, plaisante en ajoutant « en tout cas pas de suite » tout en sortant de l’eau. Debout au bord de l’eau, ils nous observent certainement depuis un moment. Nous marchons vers eux et nous ne pourrons pas les éviter.- Bonjour ! Elle était bonne ?L’un est brun et l’autre d’un blond tirant sur le roux et le plus dégourdi est plutôt mignon tandis que son compagnon est banal. A mes yeux tout au moins. C’est le jeune homme brun qui s’est adressé à nous. Luce est sans voix, nue et plantée devant eux et c’est moi qui réponds.Décidemment ces deux-là savent ce qu’ils veulent et après quelques banalités sur la température, sur nos physiques qu’ils trouvent à leur goût et le fait qu’ils ne pensaient pas voir des naturistes sur cette plage, ils demandent si ils peuvent nous rejoindre et rester avec nous.Luce est muette et je ne sais pas trop quoi répondre. Nos admirateurs sont tout sourire et le porte-parole insiste sur le fait qu’ils ne nous dérangeront pas plus à nos côtés que nous regardant d’où ils se tenaient jusqu’ici.- Ne le prenez pas mal mais je pense que vous avez aimé nous allumer alors… Tant qu’à faire on se disait que nous pourrions beaucoup mieux voir en étant près de vous. Mais on ne veut pas s’imposer non plus. Il ne me faut qu’un instant de réflexion et ma réponse est acceptée avec des sourires. Nous repartons vers Arnaud et Chloé, sachant que nos deux voyeurs nous suivent de près les yeux sur nos fesses. Je m’approche de Luce pour lui glisser à l’oreille « Tu mouilles je suis sûre ! » et elle me regarde en hochant la tête.Les quelques minutes de marche avec deux voyeurs derrière nous ont dû exciter la jeune femme et j’en suis ravie.Arnaud et Chloé sont allongés et lui se redresse à notre arrivée. Ma chérie semble faire la sieste. Il ne faut qu’un moment à Arnaud pour remarquer les deux hommes restés deux ou trois mètres derrière nous. Luce toujours muette, j’explique en quelques phrases la demande des deux hommes. Arnaud s’adresse à sa femme qui va finir par cuire sous les nuances du rouge de la honte. Elle dit qu’elle aimerait qu’ils restent non loin de nous mais que c’est à lui de décider. Arnaud hausse et les épaules mais ne dit rien de plus. Luce a un drôle de regard en ajoutant qu’ils ne feront que regarder. En m’asseyant à ses côtés, je lui souffle à l’oreille qu’Arnaud est un peu jaloux mais que si l’excitation revenait, tout se passerait bien. – A toi de faire en sorte qu’elle revienne vite…J’ai dit cela en lui souriant et je m’allonge à demi à coté de Chloé. Un regard et un sourire aux deux voyeurs et je leur désigne le sable en leur disant de s’installer s’ils le désiraient.Le brun dit quelque chose et son copain le quitte. Lui, s’assoit en me souriant. Je constate que l’autre est parti chercher leurs casino şirketleri draps de bains. Ils sont à peine installés qu’ils retirent leurs maillots en même temps et s’allongent sur le ventre. Leurs visages sont à peine à deux mètres de mes pieds. Je ne sais pas pour Luce mais la boule de chaleur qui couvait dans mon ventre vient de s’enflammer. Je m’allonge totalement sur le dos et laisse mes jambes un peu écartées. Luce est collée à son mari et l’embrasse en lui murmurant des choses. Ils ne doivent pas parler philosophie…Il n’y a plus un mot depuis un bon moment et l’envie de jouer les allumeuses seule n’ayant pas aboutie, il s’en faudrait de peu que je m’assoupisse. La voix de Chloé me fait ouvrir les yeux. Elle parle aux deux nouveaux venus et son ton est expressif. La miss est plutôt vindicative en leur demandant « Qu’est-ce que vous foutez-là ? »- Chloé ! Ils ont demandé de s’approcher et nous avons accepté ! Ils sont sages et ne dérangent pas non ?- Et pourquoi on m’a rien demandé à moi ?- Tu dormais bécasse ! Viens là…Chloé se rallonge et je lui explique ce qui s’est passé. Je ne cherche pas à parler doucement et je le fais tout à fait exprès. Puis j’ajoute en élevant la voix et en regardant nos deux jeunes voyeurs…- Et ne me dit pas que savoir que ces deux types ont passé plus d’une demi-heure à te regarder dormir les fesses à l’air ne t’excite pas… Et d’ailleurs tu vas écarter largement tes jambes ma belle, qu’ils ne soient pas venus pour rien.Chloé a son air buté mais comme d’habitude elle obéira.- Si tu le fais toi aussi !A peine me suis-je écartée que Chloé fait de même. Luce est toujours collée à Arnaud, allongés ils sont silencieux depuis un moment et peut être sommeillent-ils… Mais les deux voyeurs eux, ne ratent rien de ce que nous leurs offrons. Le brun change de position est se met sur le côté. Maintenant nous pouvons voir son sexe et il le sait.Chloé pique un fard quand je lui ordonne d’écarter son sexe des doigts. Elle n’hésite pourtant qu’un bref instant avant d’obéir et de s’ouvrir sous les yeux des deux hommes.La voir ainsi m’excite beaucoup et je me retiens de lui sauter dessus. Je veux qu’elle fasse quelque chose qu’elle n’a encore jamais fait. – Caresse-toi ! Tu les regardes en te caressant !- Non Jul s’il te plait…- Obéis !Chloé reste un instant sans bouger, sa chatte lisse exposée, offerte depuis peu aux regards des deux jeunes hommes et maintenant à ceux de Luce et Arnaud.- Allez Chloé… Devant tout le monde ! Obéis !Les doigts bougent et la petite salope se caresse doucement. Je pensais qu’elle refuserait. Je sens que mon sexe s’humidifie car cette situation est vraiment excitante. Chloé m’obéissant et s’offrant à tout le monde me mets dans tous mes états.Et je ne suis pas la seule à être émoustillée. Nos deux nouveaux venus bandent en regardant ma jolie compagne. Je quitte leurs sexes tendus des yeux pour m’intéresser à Luce qui vient de lâcher un soupir. Elle aussi est largement écartée face aux deux hommes et Arnaud la doigte doucement. Luce elle, masturbe son mari en regardant les queues des voyeurs. Personne ne parle, et il plane une sorte de tension que je n’arrive pas définir. Les clapotis provoqués par les doigts de Chloé dans sa chatte me font bouger et je me penche pour regarder de plus prêt. La coquine est trempée et coule lit
téralement sur sa serviette.- Lève tes fesses ma belle ! Je vais enlever ta serviette. Je veux que tu dégouline sur le sable devant nous. Et tu continues à te caresser même si tu jouis. Excite-nous !Nos deux invités se branlent sans complexe, leurs regards allant de Luce à Chloé. Apparemment je ne suis pas assez excitante. Je ne peux m’empêcher de détailler leurs sexes. L’homme aux cheveux châtains foncé caresse sa queue lentement. Elle est épaisse et plutôt courte. Sa main la cache presque entièrement mais son diamètre est impressionnant. Son voisin lui, possède un membre qui semble très long mais beaucoup moins gros que celui de son copain. Regarder deux sexes aussi différents est assez excitant. Arnaud a parlé et je quitte les voyeurs des yeux. Il continue à caresser Luce tandis qu’elle le suce. Chloé elle, gémit de plus en plus souvent et ses jambes tremblent par instant. Ma petite salope ne va pas tarder à jouir.Le sable entre ses jambes est bien mouillé et tout le monde a pu le constater. Et cela semble plaire à ma jolie soumise qui s’exhibe sans la moindre honte. Ou plutôt, sa honte sera rétrospective. Elle se fouille des doigts, casino firmalari écartée au maximum et d’elle-même a relevé une jambe pour mieux s’exposer aux regards.Chloé a mouillé le sable et a coulé sur son petit trou. Mon majeur s’enfonce d’un coup sans qu’il ne soit nécessaire de le lubrifier.- Vous pouvez approcher un peu si vous voulez ! Vous pourrez regarder Chloé jouir de plus près. Je n’ai pas levé les yeux du petit trou de ma chérie possédé par mon doigt qui va et vient mais je sais que les deux hommes se sont approchés. L’un d’eux est presque collé à moi et j’ai son sexe dans mon champ de vision. C’est le blond qui a un sexe long et mince.Chloé jouit soudain sans pouvoir retenir un cri. Certainement de voir ses admirateurs si près d’elle. Et ma jolie petite salope gicle sur le sable. Trois petits jets de cyprine qu’elle expulse sans pouvoir se contenir.Je suis la seule à savoir qu’il faut qu’elle soit terriblement excitée pour faire fontaine. Chloé éprouve beaucoup de gêne à se lâcher ainsi… Elle a vraiment honte de ces giclées qu’elle ne peut retenir sous l’excitation. Même seule avec moi, elle en éprouve de la honte. Mais également beaucoup de plaisir.- Oh c’est dingue ! Elle m’a pissé sur la cuisse !C’est le brun qui a lâché cette phrase avec un petit rire surpris.- Elle n’a pas fait pipi… Vous allez voir… Ne t’arrête pas ma chérie ! Caresse-toi ! Fais-nous une belle fontaine !- Non Jul…- Chut ! Obéis et lâche-toi petite salope !Que je la soumette et lui parle ainsi l’excite toujours. Ses doigts deviennent presque frénétiques sur sa chatte. D’être exhibée, soumise et insultée devant tout ce monde la rend dingue et si je suis surprise, j’en suis ravie.Luce a cessé de sucer son homme et s’est approchée de nous. Elle aussi regarde les queues de nos voyeurs. Elle a la bouche sur le téton droit de Chloé et Arnaud qui s’est collé à elle, la prend en cuillère.Luce gémit très vite sous les coups de reins de son mari, suçant ou mordillant les tétons érigés de ma compagne. A genoux, je doigte toujours le cul de ma chérie qui se caresse. Le voyeur blond m’interpelle. Lui aussi m’appelle Jul et ça ne me plait pas même si je comprends qu’il n’a que cette information balbutiée par une Chloé en plein désarroi orgasmico-honteux. Dès que je croise son regard, il désigne mon entrejambe du doigt.- Vous en mettez partout vous aussi ! J’adore !Il a énoncé cela en caressant sa grande queue fine plus rapidement. Je l’excite.J’ai le sexe et le haut les cuisses trempés et dégoulinants. Un long filet de mouille pend disgracieusement de ma chatte ouverte par le désir et je l’essuie rapidement des doigts. Puis ma main se tend vers le visage de l’autre qui me regarde avec l’air ravi de me voir rouge et gênée.Lui n’éprouve aucune honte à prendre mes doigts dans sa bouche et de les lécher.Luce a parlé et si j’ai raté le début du dialogue, la réplique d’Arnaud me fait comprendre qu’il aimerait qu’elle caresse le sexe du voyeur brun.Et notre Luce n’a pas un instant d’hésitation. Ses doigts enserrent et vont et viennent sur le membre avec un art consommé et le jeune homme à genoux s’approche à la toucher. Luce a ce gros sexe bien trop près du visage pour que je ne doute pas de la suite des événements. J’ai un mouvement de surprise quand je sens une main sur mon pubis lisse. C’est Chloé… Ses doigts s’enfoncent très vite et bougent aussitôt. Mon voisin blond me colle et j’ai chaud. Je sens les mouvements de son bras quand il se caresse, et je me décale. Son copain à son pénis contre la joue de Luce et la jeune femme ne s’en offusque pas, continuant à le branler de la main.La voir faire m’excite et je délaisse Chloé pour prendre en main la longue queue de mon voisin qui ne se fait pas prier pour enlever la sienne de son sexe. A peine l’ais-je en main qu’il vient poser la sienne sur mes fesses qu’il se met à caresser. Un long gémissement de Luce et elle jouit, tandis qu’Arnaud l’encourage. Impossible de savoir si c’est elle ou notre voyeur qui a pris l’initiative mais elle suce sa queue en jouissant.Les doigts de Chloé vont et viennent et ses jambes se relèvent et s’écartent à l’équerre. Elle aussi va jouir et il y de fortes chances qu’elle nous asperge notre voyeur et moi. L’homme a ses doigts dans la raie de mes fesses me caresse de bas en haut. Il ne doit pas oser aller plus loin et me doigter l’anus. L’idée que ça m’exciterait me fait presque jouir.Arnaud s’est dégagé du corps de sa femme et il est maintenant à genoux güvenilir casino aux côtés du jeune homme que sa femme suce toujours. Luce est vraiment surprenante de se laisser aller aussi rapidement. Et surtout aussi rapidement. Et cela semble beaucoup exciter son mari qui se caresse en la regardant sucer un autre homme. Et elle va bientôt avoir deux sexes à câliner de la bouche, c’est certain.- Ooooooh je vais jouir !Chloé a presque crié et du coup monopolise l’attention de tous. Luce caresse toujours les deux sexes mais a cessé de sucer pour ne rien rater de la fontaine promise. Chloé elle, a enlevé ses doigts de ma chatte pour tenir sa jambe gauche en l’air et mes propres doigts remplacent très vite les siens. J’ai très envie de jouir. Puis ce sont ceux de mon voisin qui viennent se poser sur ma main et je retire les miens, le laissant s’occuper de ma chatte trempée. Je le caresse plus vite. Ma main gauche va et vient sur toute la longueur de cette queue mince mais si longue que ma main parait toute petite. Un autre cri de Chloé et le premier jet nous asperge mon voisin et moi. Les autres suivent accompagnés des cris de jouissance de ma petite salope qui se tord à chaque fois qu’elle nous inonde. Le jeune homme et moi en avons sur les cuisses, le ventre et mes seins n’ont pas été épargnés. Nous sommes trempés. Mon voyeur attitré à la respiration courte et demande si je veux bien le sucer. Sans répondre, je le branle plus vite et il jouit presque aussitôt avec un râle de plaisir. Il me caresse d’une façon si désordonnée que je n’arrive pas à trouver mon plaisir. Chloé est toujours écartée mais ses pieds ont retrouvés le sable maintenant trempé. D’un mouvement je suis à cheval sur son visage et sa bouche est de suite sur moi. Je me laisse aller à ce qu’elle me fait, regardant Luce sucer alternativement Arnaud et l’autre homme. Je jouis sur la bouche de Chloé en même temps que le jeune homme brun qui éjacule entre les doigts de Luce, maculant la joue de la jeune femme qui lèche le sexe de son mari. Notre petit groupe est resté silencieux le temps de se remettre de nos émotions. L’excitation étant retombée, nous vivons un moment teinté de honte et de gêne. A peine de petit quart d’heure s’est-il passé que nos deux « invités » nous saluent avec une politesse un peu trop exce
ssive pour être naturelle. Ils sont retournés poser leurs serviettes à une dizaine de mètres. Mon orgasme a été court et j’ai toujours envie de jouir. Cela arrive parfois. J’éprouve une sorte de frustration même après la jouissance.Chloé semble épuisée et s’est allongée sur le ventre après avoir joué les femmes fontaines. Je sais qu’elle cache sa honte maintenant que l’excitation est retombée mais je la laisse tranquille. Je la taquinerai plus tard et j’en retirerai beaucoup de satisfaction. Luce et Arnaud sont tranquillement allongés côte à côte et semblent somnoler.Luce nous a invitées pour la soirée. Barbecue au camping. Je sais que Chloé à une sainte horreur du camping mais nous avons accepté en chœur.Je pense que le couple doit avoir envie d’être rassuré sur tout ce qui s’est passé. Ou je me trompe et c’est simplement de la sympathie…Nous avons passé une très agréable soirée. Luce et Arnaud sont adeptes de la toile et ont installé une tente d’une taille respectable. Et ce qu’ils nomment des « chambres » fait sourire Chloé. La tente peut accueillir six personnes à dormir.- Il suffit qu’Arnaud gonfle un matelas et vous pourriez passer la nuit avec nous.Le regard de Luce est éloquent, elle aimerait que nous restions dormir cette nuit. Après le repas, Luce a avoué sa honte de s’être laissé aller de la sorte et Arnaud dit qu’il n’avait pas envie de recommencer. Il ne tenait pas à revoir sa femme avec un autre homme. Le regard de Luce était assez éloquent pour que je comprenne ce qu’elle ressentait. Elle tenait à se faire pardonner du mieux qu’elle pouvait. J’expliquais qu’ils étaient tous deux d’accords et que l’unique chose qui coinçait était les autres hommes. Arnaud avait du mal à gérer… Mais Luce n’avait rien fait de mal et n’avait rien à se faire pardonner. Chloé un peu ivre, se laissa aller à des conseils. Elle parle beaucoup sous l’effet de l’alcool d’ordinaire mais elle était restée calme ce soir. Ma compagne expliqua sa propre vision des choses, ce qui démontrait qu’elle aimait beaucoup le couple. Puisqu’ils aimaient ça tous les deux, ils devaient s’en tenir à se partager des femmes. Et oublier très vite cette expérience avec d’autres hommes.- Et pour oublier vite… Autant commencer ce soir même !Sans que Luce ou moi ayons le temps de dire un mot, Chloé avait passé sa robe par-dessus tête. – Tout le monde au lit !Elle eut une moue un peu déçue en marmonnant « Merde… C’est vrai qu’y a pas d’lit ».

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir