Genel

Une secrétaire très spéciale

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Merhaba belik.club hikaye okuyucuları birbirinden azdırıcı hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz okuyun ve ve yorumunuzu bırakın

Une secrétaire très spécialeC’est un lundi après-midi, je viens de faire l’amour avec Roger dans une chambre d’hôtel.Auparavant pour moi c’était un client qui payait mes services mais comme au lieu de prendre uniquement son plaisir il faisait très bien l’amour, prenait des initiatives et m’amenait plusieurs fois à l’orgasme il est devenu un de mes amants occasionnels.Avant de me quitter il me fait une proposition surprenante et que je juge farfelue:<>.<>.<>.<>.<>.<>.<>.>.<>.Comme il insiste je finis par me laisser convaincre, Roger téléphone et prend rendez-vous pour moi.Le mercredi matin je m’habille sexy mais pas salope, un maquillage léger et je me rends dans la société qui emploie Roger.A l’accueil on m’oriente vers le bureau de Danielle la secrétaire du directeur.Celle-ci m’accueille avec le sourire.C’est une belle femme blonde assez grande bien proportionnée. Elle est vêtue très sexy, une partie de sa poitrine est visible car le haut de son corsage est déboutonné.Elle m’introduit dans le bureau de monsieur Jean.Je me présente, il en fait de même tout en m’examinant longuement de la tête aux pieds. C’est un homme brun, Il est grand, mince avec de la prestance.J’attends qu’il m’invite à m’asseoir puis nous parlons, surtout moi qui dois répondre aux questions qu’il me pose.De sa place il peut voir le haut de mes cuisses car ma jupe a tendance à remonter.<>.<>.<>.Après avoir évoqué le sujet à demi-mots pendant un moment je décide d’être directe.<>.<>.<>. <>.Le jeudi peu avant 8 heures j’arrive au bureau.Un quart d’heure plus tard Danielle frappe à la porte puis entre dans la bureau de monsieur Jean, un peu plus tard elle en sort en rajustant sa tenue et les cheveux ébouriffés.Elle se rend directement dans le local qui sert de vestiaire et qui est équipé d’un lavabo surmonté d’un miroir.J’entends l’eau couler, d’après les bruits elle se brosse les dents puis se rince la bouche, j’en conclus qu’elle lui a fait une fellation.Elle reprend sa place les joues un peu rosies et elle semble gênée vis à vis de moi.Elle m’explique le travail à faire: répondre au téléphone, noter les rendez-vous, trier le courrier, etc.Vers 11 heures trente elle se rend chez le directeur et va directement se nettoyer au lavabo en sortant.Le midi nous déjeunons ensemble à la cantine de la société et nous parlons.Comme elle n’évoque pas le sujet principal c’est moi qui l’aborde.<>.Elle rougit et aborde timidement le sujet.<>.<<ça ne pose pas de problèmes dans ton couple>>.<>.<>.<>.Elle m’explique dans le détail ce qu’il exige d’elle plusieurs fois dans la journée.Deux bahis firmaları fois dans l’après-midi Danielle se rend dans la bureau du directeur pour le satisfaire sexuellement, j’en conclus qu’il a du tempérament.Le lundi suivant avant 8 heures je suis installée à la place de Danielle, peu après monsieur Jean m’appelle.Assis sur sa chaise en cuir il la fait pivoter et se tourne vers moi.<<à vous de jouer>>.Je déboutonne mon corsage et déplace mon soutien-gorge pour avoir les seins à l’air.A genoux je déboutonne son pantalon et je sors du slip son sexe de taille moyenne mais bien érigé.Je l’embrasse puis le lèche partout en insistant sur le gland jusqu’à ce que je sente d’après les crispations de ses mains sur mes épaules que son excitation est maximum.Je le prend dans ma bouche en l’avalant entièrement, mon nez bute contre son pubis. J’entreprends une fellation avec de va-et-vient rapides de mes lèvres sur sa queue.Le résultat ne tarde pas, son corps se tend pendant qu’avec des soubresauts sa verge envoie des giclées de sperme dans ma gorge.Après avoir avalé la semence je continue à sucer et lécher pour nettoyer sa queue.Il se recule et s’essuie avec un kleenex avant de se rhabiller.Je remets de l’ordre dans mes vêtements et je vais dans le vestiaire me brosser les dents et rincer la bouche, je me remaquille. Je reprends mon poste et expédie le travail courant.En fin de matinée je retourne dans le bureau du directeur.Je mets mes seins à l’air, j’enlève ma culotte et soulève ma jupe.J’écarte les jambes, je me penche en avant et appuie mes bras et ma tête sur le bureau.Positionné derrière moi il me pénètre. Tout en me défonçant à grands coups de reins il triture mes seins et surtout les tétons.Il ne lui faut pas longtemps avant qu’il jouisse et que son sperme ne se répande dans mon vagin.Il s’essuie pendant que je remets ma culotte et me rhabille correctement avant d’aller me laver dans le lavabo. Après le déjeuner vers 14 heures trente je fais une nouvelle fellation, moi à genoux et lui debout, je dois m’employer plus avant qu’il n’éjacule dans ma bouche.Après le passage obligé au lavabo je reprends mon poste jusqu’à 17 heures trente.De nouveau dans le bureau de monsieur Jean je me déshabille complètement puis après avoir masturbée et sucée sa queue je m’allonge sur le bureau les fesses près du bord, mes jambes pendent dans le vide.Debout il introduit sa verge dans ma chatte et me défonce à grands coups de reins tout en tripotant mes seins et martyrisant les tétons.Sa queue fait des va-et-vient pendant un moment dans mon intimité avant qu’il ne jouisse dedans.Il essuie son membre pendant que je remets ma culotte et me dirige vers le vestiaire mes vêtements sous le bras.Je ne me lave pas car la journée se termine, je vais rentrer chez moi avec le sperme qui s’écoule de ma chatte et mouille ma culotte.Les autres jours se passent sens
iblement pareil sauf quand monsieur Jean est en rendez-vous à l’extérieur mais quand il revient je dois me démener pour qu’il aie autant d’éjaculations que les autres jours.Un midi à la cantine Roger vient me parler.<>.<>.<>.Un après-midi je suis en train de sucer son pénis quand on frappe à le porte.<>.J’obéis, heureusement la façade avant du bureau est fermée.Pendant qu’ils parlent, avec une main je masturbe la queue du directeur car il a débandé puis je recommence la fellation.Il passe une main sous le bureau et m’att**** par les cheveux repoussant ma tête pour que je laisse sa queue tranquille mais dés qu’il relâche sa prise ma bouche reprend possession de son pénis, le manège se reproduit plusieurs fois avant que Michel ne quitte la pièce.De nouveau seuls je ne quitte pas l’endroit ou je suis, bien que mal à l’aise, et je continue la fellation, excité par la situation il ne tarde pas à éjaculer dans ma bouche. J’avale le sperme, je continue un peu à sucer et lécher son membre avant de sortir de sous le bureau.<>.<>.J’ai appris qu’en regagnant l’atelier Michel à dit à plusieurs personnes:<>.Le mardi de la deuxième semaine, après avoir reçu un coup de téléphone, le directeur vient me parler.<>.<>.<>.<>.<kaçak iddaa une partie de l’après-midi>>.<>.<>.<>.<>.Le client arrive et je l’introduis chez le directeur.En fin de matinée Michel est chargé de lui faire visiter les ateliers.Pendant ce temps au lieu de pénétrer ma chatte car il veut qu’elle soit propre pour servir à son client, je fait la deuxième fellation de la matinée à monsieur Jean et j’avale son sperme.je brosse mes dents, rince ma bouche, me remaquille et me recoiffe.Je me dirige vers le parking et j’attends le client.Il arrive, je monte dans sa voiture et nous partons pour le restaurant ou j’ai réservée une table un peu plus tôt.Après avoir bus un apéritif nous mangeons tout en parlant de sujets divers.L’homme s’appelle Edouard, il n’est pas très beau, bedonnant et a le crane un peu dégarni.Le repas terminé je lui demande de m’attendre, je vais à la réception et je demande la clé de la chambre réservée dans la matinée.Je demande à Edouard de me suivre, ce qu’il fait en se demandant ou je veux en venir.Nous entrons dans la chambre, il s’étonne. <>.<>.Il proteste mollement et ne bouge pas donc il n’a pas l’intention de s’en aller et de me planter là.Je me déshabille lentement tout en l’observant. Il reste sans bouger incrédule à ce qui lui arrive.Je m’approche de lui et passe mes bras autour de son cou.<>.Il bredouille, les mots ne veulent pas sortir de sa bouche.Je pose mes lèvres sur les siennes, ma langue cherche le passage puis pénètre dans sa bouche. Après un moment sa langue vient se mêler à la mienne.Par dessus son pantalon ma main caresse son sexe maintenant en bonne forme. J’entreprends de le dévêtir tout en caressant, embrassant et léchant les parties de son corps que je dénude. Veste, cravate, chemise puis pantalon et slip se retrouvent sur le sol.A genoux je le masturbe un peu, ensuite j’embrasse et lèche partout sa queue pendant un moment puis je la suce avec des va-et-vient de plus en plus rapides de mes lèvres sur son pénis.Il soupire de plus en plus puis ses ongles s’incrustent dans la peau de mes épaules quand avec des tremblements son pénis envoie des giclées de sperme dans ma bouche, j’avale et continue un peu à sucer.Je pousse mon amant qui se retrouve couché sur le lit, je m’accroupis au dessus de lui les jambes de chaque côté de son corps, je prends sa verge avec une main et l’introduis dans mon intimité.Je commence à faire bouger mon bassin et c’est parti pour les aller-retour de sa queue dans ma chatte.Je caresse sa poitrine pendant qu’il en fait autant sur mes seins et qu’il agace les tétons.Il donne des coups de reins pour accompagner mes mouvements tout en soupirant.D’un seul coup il se raidit et éjacule dans mon vagin.Je me lève et vais me nettoyer dans la salle de bain, je reviens avec une serviette mouillée et je nettoie son sexe.A genoux à côté de lui je caresse son corps puis je le masturbe et quand sa verge reprend du volume je recommence une fellation.Quand je juge que sa queue est suffisamment raide je me mets à genoux courbée la tête posée sur mes bras croisés en appui sur le lit.Il vient à genoux derrière moi et me pénètre, les mains agrippées à mes hanches il me défonce à grands coups de reins.les va-et-vient de sa queue dans mon intimité durent un bon moment et je commence à bien mouiller puis il arrose encore mon vagin de son sperme.J’essuie sa verge et mon sexe.Il prend une bouteille dans le frigo et nous sert à boire.Assis sur le lit nous parlons un peu et il me dit que je fais bien l’amour et qu’il apprécie mes fellations.Je vois qu’il va se rhabiller, avec une main je saisis son pénis et je commence à le caresser puis à le masturber vigoureusement pendant que ma deuxième main caresse son corps.Quand mes efforts commencent à donner un résultat je prend son pénis dans ma bouche et je lui fais une fellation appliquée pendant un moment.Il bande de nouveau, je me couche sur le dos, je replie mes jambes en les remontant et écartant pour que mes genoux soient à hauteur de ma poitrine.Il a une superbe vue sur mon intimité ainsi offerte et écarquille les yeux.Il se rue sur moi et enfonce brutalement sa queue dans mon vagin.Longtemps il donne des coups de reins, je remet mes jambes dans une position plus adéquate pour remuer en même temps que lui.Il est en sueur, je mouille de plus en plus et les clapotis accompagnent les aller-retour de sa queue dans ma chatte.Ses soupirs sont de plus en plus rapprochés, je vais jouir quand enfin les soubresauts de son pénis m’indiquent qu’il a un semblant d’éjaculation.Il s’écroule sur moi et reste un kaçak bahis moment sans bouger en respirant bruyamment pendant que je sens son sexe rétrécir et sortir de mon intimité.Il met du temps avant de se relever et d’aller se laver.Quand il sort de la salle de bain je vais faire ma toilette puis comme il s’est rhabillé j’en fais autant.Nous quittons l’hôtel, montons dans sa voiture et il me ramène à mon travail.Nous parlons du fameux contrat qu’il négocie actuellement.<>.<>.
<>.<>.Avant de sortir de sa voiture tout en caressant une de ses cuisses et en prenant mon air de salope je lui demande s’il veut s’entretenir avec monsieur Jean qui attend sa visite. Il accepte, je l’introduis dans le bureau.Environ une heure plus tard leur entretien est terminé, il part en me faisant un gros sourire.Monsieur Jean me demande de venir dans son bureau.Il est tout sourire, le client a signé le contrat.Très excité il me couche sur le bureau, mes jambes pendent dans le vide, il sort son pénis de son pantalon et me pénètre en écartant ma culotte. Rapidement il éjacule dans mon vagin mais comme il bande toujours il continue à me défoncer en donnant des coups de reins de plus en plus violents.Il met un peu de temps avant d’arroser de nouveau mon intimité.Je rajuste ma tenue pendant qu’il s’essuie et reboutonne son pantalon après y avoir rangé sa verge.Ma période d’intérim s’écoule ainsi, quand monsieur Jean reste au bureau toute la journée je lui fais deux fellations et il me pénètre deux fois. Très peu de caresses et pas de baisers.Ce vendredi là c’est mon dernier jour de travail. Danielle la secrétaire titulaire revient le lundi.En début de matinée je lui fais une fellation puis vers 11 heures il me prend en levrette mais les deux fois il éjacule dans ma bouche.Le midi monsieur Jean m’invite au restaurant ou il se montre charmant.Apéritifs, vin et bons plats ce qui donne un repas agréable.Le repas terminé il me demande de le suivre et se dirige vers la réception de l’hôtel ou il récupère une clé. Je le suis et nous entrons dans la chambre ou j’ai fais l’amour avec Edouard son client.Il m’enlace, m’embrasse et caresse mon corps.Il commence à me déshabiller. J’en fais de même sur lui.Nus collés l’un à l’autre nous continuons à nous embrasser et caresser pendant un moment.Il me couche sur le lit, se met à l’inverse de moi, écarte mes cuisses. Il lèche mon sexe.Je prends son pénis dans ma bouche, je lui fais une fellation et caresse tout ce que mes mains peuvent atteindre de son corps pendant que sa langue pénètre dans mon intimité et la fouille.Les sensations que je ressens sont bonnes mais encore meilleures quand il lèche et mordille mon clitoris.J’accélère les aller-retour de mes lèvres sur sa verge et qui rapidement est agitée par des soubresauts, des jets de sperme frappent le fond de ma gorge, j’avale la semence et continue à sucer.Ses doigts ont remplacé sa bouche, il doigte ma chatte et mon anus, il s’acharne sur mon clitoris qu’il masturbe vigoureusement. Malgré que ma bouche soit occupée je gémis et prise de spasmes je jouis.Il s’allonge sur moi et me pénètre, nous remuons ensemble, nos coups de reins sont accompagnés par des clapotis car je continue à mouiller et à ressentir du plaisir.Nous nous embrassons et caressons, j’ai des frissons quand il triture les tétons de mes seins.Il fait durer le coït et je jouis encore avant qu’avec des soubresauts sa verge n’arrose mon vagin.Je lui fais une nouvelle fellation énergique et il bande de nouveau rapidement.Il change de position, à genoux il se positionne derrière moi. Sa queue pénètre dans mon vagin dans lequel elle fait des va-et-vient pendant quelques minutes.Sa verge sort de mon intimité, il la place contre mon anus et poussant avec le poids de son corps il la fait pénétrer dans mon cul. Pendant qu’il me défonce je ressens le coulissement de la queue, les aller-retour sont d’abord lents puis de plus en plus rapides.Il se met de nouveau à masturber mon clitoris ce qui fait remonter rapidement le plaisir dans mon ventre et au bout d’un moment emportée par la jouissance je m’écroule sur le lit.Il dispose les oreillers sous mon ventre et continue à me sodomiser pendant ce qui me semble une éternité pour enfin éjaculer dans mon cul.Chacun notre tour nous passons dans la salle de bain puis après nous être rhabillés nous buvons un verre.Il me tend une enveloppe.<>.Je regarde à l’intérieur de l’enveloppe et je suis surprise par les chiffres inscrits sur le chèque.<>.<>.Nous quittons l’hôtel. Jean m’embrasse pour me dire au revoir.Il veut me revoir, nous nous mettons d’accord pour faire l’amour une fois par semaine dans cet hôtel.Notre liaison durera plusieurs mois puis nous nous perdrons de vue.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00353 515 73 20

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir